SAISON 2015

Malgré un printemps tardif, la saison de protection 2015 a débuté en force dès le 1er mai. Le nombre élevé d’incendies a forcé le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) à mettre en place une interdiction de faire des feux à ciel ouvert, le 6 mai. Au total, 61 incendies ont été recensés et 67 hectares affectés alors que cette mesure était en vigueur. En seulement 10 jours,  le nombre total d’incendies combattus s’est élevé à 169, mobilisant notre personnel ainsi que les pompiers municipaux.

Au cours de l’hiver, plusieurs rencontres ont eu lieu afin de bien identifier les besoins de nos clients en zone de protection nordique (MFFP, Affaires autochtones et Développement du Nord Canada et Hydro-Québec). Les travaux ont permis de bien cerner les besoins de détection et de vigie sur le territoire visé par l’entente. Les valeurs à protéger ont été identifiées et la présence d’incendies à proximité de celles-ci nécessitera des activités de suppression. Le défi est grand puisque le nombre d’employés demeure le même malgré l’immensité du territoire à protéger.

Comme un bon nombre d’organisations, le contexte économique nous a forcés à revoir à la baisse notre budget annuel. Pour ce faire, la mise en place de certaines infrastructures prévues au plan stratégique a été reportée. Cependant, nous avons été en mesure de mener à terme les travaux amorcés à la base de Bonnard et d’ajouter une base d’appoint à 185 km au nord du Lac-Saint-Jean. Aussi, nous avons pu maintenir la structure opérationnelle et conserver notre capacité d’intervention.

Nous devons mentionner que la SOPFEU complètera son tout premier plan stratégique à la fin de 2015. L’élaboration du prochain plan stratégique est amorcée et deux sondages seront envoyés prochainement aux membres corporatifs et à la population afin de bien cibler les attentes. Nul doute que celui-ci amènera son lot de défis pour notre organisation. 

Les indices météorologiques des dernières semaines ont permis de prêter main-forte à l’Alberta, le 23 mai, et à la Saskatchewan, le 25 mai, en envoyant deux paires d’avions-citernes. Malheureusement, le prêt de personnel, d’un minimum de 14 jours, est impossible à cette période de l’année compte-tenu du nombre restreint de pompiers forestiers et de la météo difficile à prévoir pour une durée de deux semaines.

En terminant, je souhaite à tout le personnel de la SOPFEU une belle saison 2015 et je me dois de rappeler que la sécurité doit primer dans chacune de nos interventions. 

François Lefebvre, ing.f., M.Sc.
Directeur général

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

PLEINS FEUX SUR LE MÉTIER D'AÉROPOINTEUR

LE MÉTIER DE GARDIEN DE TOUR

LES SAISONS SE SUIVENT ET NE SE RESSEMBLENT PAS