IMPLICATION DU PERSONNEL EN SANTÉ ET SÉCURITÉ

Le combat des incendies de forêt comporte des risques inhérents qui ne se limitent pas qu’au seul travail sur la ligne de feu. Une multitude d’activités peuvent être à l’origine d’incidents ou de blessures. C’est pourquoi la Société de protection des forêts contre le feu se fait un devoir de bien identifier et définir les sources potentielles de risques et d’y apporter rapidement des correctifs qui assureront la sécurité et l’intégrité de l’ensemble de son personnel.

À ce chapitre, l’apport des travailleurs est essentiel. En plus de signaler des situations problématiques, ils sont également appelés à faire partie des solutions en proposant des pistes d’amélioration tant au chapitre des méthodes de travail que des outils et équipements utilisés. L’échange d’information entre les différentes bases que ce soit par l’entremise des comités de santé et sécurité ou par des projets spéciaux permet de mettre en commun les différentes expertises des travailleurs.

Les rampes mobiles pour les barils de carburant en sont un bon exemple. La manipulation de ces barils de 205 litres peut être une source de maux de dos ou de blessures aux mains et aux pieds. Après quelques essais et erreurs, une nouvelle méthode de travail a été élaborée et fait maintenant partie de la procédure provinciale d’embarquement/débarquement des barils de carburant dans les camions.



L’ingéniosité et le savoir-faire des pompiers forestiers ont permis une fois de plus de réaliser un outil original qui répond adéquatement au besoin. D’ailleurs au fil des ans, quelques innovations émanant du personnel ont été soulignées lors de différents congrès régionaux et provinciaux de la commission de santé et sécurité au travail (CSST).

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

PLEINS FEUX SUR LE MÉTIER D'AÉROPOINTEUR

LES SAISONS SE SUIVENT ET NE SE RESSEMBLENT PAS

UN RÉSEAU INTERNATIONAL DE DÉTECTION DE LA FOUDRE