L’IMPORTANCE DU CLASSEMENT DES PEUPLEMENTS FORESTIERS

Deux fois par jour, le Service météo calcule des indices permettant à l’équipe de la SOPFEU de se préparer à intervenir sur des incendies. Une adéquation entre les prévisions météo et le type de peuplement forestier fournit au personnel de lutte aux incendies de forêt le danger d’incendie en forêt, l’intensité ainsi que la vitesse de propagation d’un feu. Il devient alors primordial pour la SOPFEU d’avoir une bonne cartographie du combustible forestier.

Pour se faire, la Méthode canadienne de prévision du comportement des incendies (MCPCI) définit 16 types de combustibles, c’est-à-dire 16 prédominances de la forêt québécoise, qui ont un impact direct dans le comportement des incendies. Puisque la forêt vit régulièrement des perturbations comme le feu ou encore des épidémies, il est important pour la SOPFEU et le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) de faire des validations du territoire annuellement.

Chaque année, une équipe de la SOPFEU et du MFFP s’affaire à ratifier ou à modifier les données de cette cartographie. Afin d’avoir une vision du combustible réaliste, le groupe est formé d’un planificateur qui identifie l’échantillonnage des secteurs à visiter, d’un analyste des données forestières et des spécialistes en comportement d’incendie.

Sur les lieux, l’équipe survole tout le périmètre en aéronef afin de bien déterminer l’évolution de la forêt et de lui donner une prédominance selon la charte du MCPCI. Par la suite, l’équipe traite les données pour que l’information soit générée sous forme de tesselle. Cette information est inscrite à l’intérieur d’une division des latitudes-longitudes augmentant ainsi la précision de l’information. Ceci permet d’avoir une définition du territoire à une dimension d’environ 14 hectares (ha).
 
 

Le Service de la météo reprend cette donnée chaque année pour fournir une information juste et réelle à l’ensemble de l’organisation. C'est ainsi que la SOPFEU est capable de mieux prévenir, détecter et anticiper les situations d’incendie de forêt au Québec!

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

PLEINS FEUX SUR LE MÉTIER D'AÉROPOINTEUR

LE MÉTIER DE GARDIEN DE TOUR

LES SAISONS SE SUIVENT ET NE SE RESSEMBLENT PAS